logo reparacteurs 

 

SERVITEL est un atelier de réparation créé en 1978, qui est né de la volonté de TELETECHNIC, grossiste et agent régional de matériels Télévision-Vidéo-HiFi, qui désirait implanter un soutien technique proche, performant et indépendant.

L'opportunité fut donc saisie à l'époque par Joël COURET de créer un service-après-vente au 60 boulevard Silvio Trentin, dont la vocation de départ fut une assistance technique pour la clientèle professionnelle de TELETECHNIC.

 

Au fil des ans, SERVITEL a développé sa propre clientèle de professionnels et de particuliers, s'adaptant ainsi à son environnement économique et géographique (disparition de TELETECHNIC, apparition de nouveaux commerces et de nouvelles activités sur le site du 60 bd Silvio Trentin). 

L'évolution constante et rapide du marché de l'Electronique Grand Public fait que SERVITEL n'a eu de cesse de renforcer sa compétence technique tout en diversifiant les services proposés à sa clientèle composée pour une large part de professionnels exigeants, situés pour plusieurs d'entre eux dans des départements voisins (09, 11, 32, 81, 82).
C'est ainsi que s'est également développée une activité de réparation informatique d'abord, puis d'assemblage de micro-ordinateurs.

Parallèlement, la vente de produits audiovisuels et informatiques s'est ajoutée pour répondre à la demande d'une clientèle de plus en plus attentive à la notion de "service".

En 2013, Joël Couret prend sa retraite et vend l'entreprise à Cyril Charrin. Celui-ci, diplômé en réparation multimédia, possédant une solide expérience dans le service-après-vente, reprend l'entreprise en ajoutant des activités jusque là peu ou pas exploitées comme la réparation radio-HiFi et celle de produits électroménager (tables à induction, petit-électroménager).

 


CDC

 

Servitel adhère à la Charte départementale de la réparation dans l'audiovisuel et l'électroménager.

Cet accord a été signé en 1992 sous l'égide de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) entre les organisations syndicales représentant les professionnels de la réparation et l'ensemble des Associations de Consommateurs.